En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici


Les marques améliorent leurs réputations virtuelles au détriment du consommateur réel.

1

Soyez sa réputation : Pas de prix 


Explosion de la présence des marques sur Facebook et des apprentis community managers.  Aujourd'hui un message dénigrant une marque peut avoir une durée de vie inferieur à 30 secondes, le temps qu'une personne puisse supprimer le message qui "tacherait" la réputation d'une marque.

Le monde actuel a trouvé une parade pour être soit disant transparent avec son public : Le nettoyage de la réputation en temps réel. Un message insultant doit alors être immédiatement supprimé de la toile au risque d’être démultiplié sous l’effet Streisand et se propager sur la toile et les blogs. En clair, on fait croire au consommateur, qu’une marque est évidemment la plus transparente, la plus éthique, que sa réputation est évidemment au top et que les avis consommateurs sont réel et élogieux.  Il va de soit, qu’en creusant en peut plus on s’aperçoit bien vite, que dans le monde actuel, le jeu du paraitre est omniprésent.


En réalité, le travail des personnes qui gèrent les comptes Facebook est bien de supprimer les messages qui entachent la réputation d'une marque. Triste est de constater que dans cette société de DATA, l'important est de faire bonne figure quitte à trafiquer les chiffres afin de rassurer clients et investisseurs. Jusqu'au jour ou le pot aux roses est découvert (WW en est un exemple concret).

logos type d'activité